Références 460-463.

460 Walaszczyk I., Odin G.S. & Dhondt A.V., 2002. Inoceramids from the Upper Campanian and Lower Maastrichtian of the Tercis section, SW France; taxonomy, biostratigraphy and correlation potential. Acta Geologica Polonica, 52, 269-305.
463 Odin, G.S., Walaszczyk I., 2003. Sur les inocérames de Tercis (Landes, France): le meilleur outil corrélatif entre Europe et Amérique du Nord autour de la limite Campanien-Maastrichtien. C. R. Géosciences, 335: 239-246.

Présentation: Ces travaux illustrent l'intérêt des inocérames pour une corrélation précise des 2 derniers étages du Crétacé. Peu considéré jusqu'ici dans cet intervalle de temps particulier, ce groupe se révèle être le meilleur outil de corrélation biostratigraphique entre le nouveau stratotype de limite établi à Tercis et l'Amérique du Nord comme vers l'Europe du Nord et de l'Est. La ref 460 donne la taxonomie et l'illustration tandis que la ref 463 est un sommaire des résultats. Ces travaux montrent qu'une bonne récolte de macrofossiles demeure une approche clé de la stratigraphie en 2003.
La révision des inocérames est évidemment due au Professeur Ireneusz Walaszczyk sur une collection intensive et précisément localisée de l'auteur qualifiée de plus importante collection mondiale, banc par banc autour de la limite étudiée.

Résumé 460: Trente sept espèces d'inocérames de Tercis récoltées autour du Point de référence Stratotypique Mondial pour la limite Campanien-Maastruchtien sont décrites. Huit sont laissées en nomenclature ouverte; deux sont nouvelles: Endocostea jolkicevi et "Inoceramus" cobbani. Ils appartiennent au genres Cataceramus HEINTZ, 1932, Sphaeroceramus, HEINTZ, 1932, Endocostea, WHITFIELD, 1877, Trochoceramus, HEINTZ, 1932, et treize espèces sont rapportées au genre "Inoceramus" au sens large. Sept zones d'inocérames sont proposées autour de la limite Campanien - Maastrichtien; celle-ci se situe dans la partie sommitale de la zone à "Inoceramus" redbirdensis et la base de la zone suivante à Endocostea typica est une bonne approximation de cette limite d'étage. A l'exception de la zone à Trochoceramus costaecus , les autres sont aussi décelables dans la province intérieure occidentale des États-Unis (US Western Interior).

Pour voir le texte (pdf 1080 KB); les planches pdf 3550 KB appeler le site http://www.geo.uw.edu.pl/agp/table/abstracts/52-3.htm

Résumé 463: 400 inocérames ont été récoltés dans le site géologique de Tercis, où la limite Campanien-Maastrichtien a été définie. A Tercis, une diminution sensible de la taille des inocérames adultes est observée entre les cotes 111 et 117 ainsi que deux changements de la composition faunique entre les cotes 94 et 96 d'une part et entre les cotes 111 et 117 d'autre part; ce dernier intervalle encadre la limite d'Étage. Les associations reconnues sont très proches de celles d'Amérique du Nord, ce qui permet des corrélations meilleures que toutes celles établies jusqu'ici dans l'intervalle 77-70 Ma. La succession de ces faunes étant parfaitement repérées dans le temps à Tercis, la section devient ainsi une référence pour les inocérames dont le potentiel corrélatif surprenant reste à exploiter dans d'autres régions.