Phoronis australis Haswell, 1883

Actinotrocha australis

Synonymes:

Phoronis buskii McIntosh, 1888

Phoronis bhadurii Ganguly & Majumdar, 1967

° Références des diagnoses récentes

Photographies de Phoronis australis

Diagnose

Dernière mise à jour: 2 mars 2017  

Longueur en extension jusqu'à 200 mm, diamètre de 2-5 mm.
Couleur: pourpre foncé à noir ou transparent à rose jaunâtre.
Lophophore avec les pointes enroulées en spirale à 2,5 à 3,5 tours, jusqu'à 1000 tentacules et 5-16 mm de long.
Néphridies à deux entonnoirs: l'anal nettement plus large que l'oral ; une seule branche ascendante en arc de cercle, qui s'ouvre par un nephridiopore sur la papille néphridiale au dessus ou au niveau de l'anus.


Deux fibres nerveuses géantes, une fibre gauche (diamètre: 5-13 µm) et une fibre droite (3-13 µm) le long du corps au niveau de l'attache des mésentères latéraux.
Muscles longitudinaux de forme arborescente. La formule moyenne et la formule générale sont respectivement :
23 | 22
12 |  9
= 66  et  12-35 |13-27
  4-17 | 5-19
[43-87]   (n= 100 individus)
Reproduction sexuée: hermaphrodite; embryons incubés en deux masses sur une corde de mucus sécrétée par les glandes nidamentaires de type B (au fond de la concavité lophophorale avec extension dans les spirales du lophophore à la base des tentacules internes) ; organes lophophoraux petits.
Présente une reproduction asexuée par fission transversale.

Phoronis australis s'étend depuis la zone intertidale jusqu'à 40 m de profondeur. Vit généralement dans la paroi de tube de Cerianthidés (principalement de Cerianthus) que cette espèce perfore comme substrat dur. L'animal s'ancre par son ampoule dans la couche intérieure, la plus consistante, du tube, mais sécrète aussi son propre tube. Le nombre de Phoronis par Cerianthe se situe généralement entre 20 et 50 individus, parfois jusqu'à une centaine. L'association entre P. australis et le cérianthe peut se définir comme un inquilinisme (Emig et al., 1972), basé sur trois relations entre eux: le substrat (le tube de l'hôte), l'alimentation (les deux sont suspensivores) et la protection (la contraction du cérianthe dans son tube induit la rétraction de la Phoronis dans son propre tube).
Phoronis australis a été retrouvée vivant enfoncée verticalement dans un substrat sableux dans le détroit de Lembeh (Sulawesi, Indonésie) : cette découverte m'a été signalée par Godfried van Moorsel (ECOSUB) en 2011 - voir photos 12-14 : ceci corrobore les synonymies. Récemment, Temereva et al. (2016) ont également récolté cette espèce dans un substrat meuble, au Vietnam.

Phoronis australis : la répartition géographique est indiquée sur la mappemonde ci-dessous.

Localité-type : Port-Jackson, Sydney (Australie)

© Christian C. Emig

Dernière mise à jour: 30 septembre 2017.

Distribution of P. australis

  •  Diagnoses récentes publiées

    Kim I. & Huys R., 2012. Sabelliphilidae (Copepoda: Cyclopoida) associated with the tube anemone Pachycerianthus maua (Carlgren) and the horseshoe worm Phoronis australis Haswell off New Caledonia. Systematic Parasitology, 83 (1), 51-64.

    Stampar S. N., Emig C. C., Morandini A. C., Kodja G., Balboni A. P. & F. Lang Da Silveira, 2010. Is there any risk in a symbiotic species associating with an endangered one? A case of a phoronid worm growing on a Ceriantheomorphe tube. Cah. Biol. Mar., 51 (2), 205-211.

    Templado J., Calvo M., Moreno D., Flores A., Conde F., Abad R., Rubio J., López-Fé C. M. & M. Ortiz, 2006. Flora y Fauna de la reserva marina y reserva de pesca de la Isla de Alborán. Ministerio de Agricultura, Pesca y Alimentación, Secretaría General de Pesca Marítima, Madrid, 269 pp.

  • Emig C. C., Roldán C. & J. M. Viéitez, 2005. Filo Phoronida. In: Fauna Ibérica, vol. 27. Museo de Ciencias Naturales, CSIC Madrid, p. 19-54 & 180-186 & 223-224.
  • Emig C. C., Çinar M. E. & Z. Ergen, 2003. Phoronida from the Eastern Mediterranean and Black Sea. Cahiers de Biologie Marine, 44 (2), 185-190.

    Wirtz P., 2003. New records of marine invertebrates from Saõ Tomé Island (Gulf of Guinea). J. Mar. Biol. Ass.U.K., 83, 4262, 1-2 in press.

    Emig C. C., Roldán & J. M. Viéitez, 2001. Phoronida. In: European Register of Marine Species, a check list of the marine species in Europe and a bibliography of guides to their identification, Costello M. J., Emblow C. & R. White (eds). Patrimoines Naturels, 50, 324-325.

    Wirtz P., 2001. New records of marine invertebrates from the Cape Verde Islands. Arquipélago. Life and Marine Sciences, 18A, 81-84.   To download an PDF reprint > click here.

    Emig C. C., Roldán C. & J. M. Viéitez, 2000. Foronídeos del litoral luso-español. Phoronida from the Luso-Iberian zone. Boletín de la Real Sociedad Española de Historia Natural (Sec. Biol.), 96 (1-2), 77-83.

  • Emig C. C., García Carrascosa A. M., Roldán C. & J. M. Viétiez, 1999. The occurrence in the Chafarinas Islands (S.E. Alboran Sea, western Mediterranean) of four species of Phoronida (Lophophorata) and their distribution in the north-eastern Atlantic and Mediterranean areas. Cahiers de Biologie Marine, 40 (2), 129-134.

  • Références de Phoronis australis

    Fig. 1. Phoronis australis  à une dizaine de mètres de profondeur à Tarrafal, NW de l'Ile Sao Tiago (Iles du Cap-Vert), première signalisation de Phoronida dans ces îles. Copyright Peter Wirtz

    Dr. Peter Wirtz, PO Box 103, P - 9125 Canico, Madeira (Portugal)...
    voir aussi ses livres et photos

    Phoronis

    Fig. 2. Phoronis australis  à Sesimbra près de Lisbonne (Portugal). Copyright Peter Wirtz

    Phoronis

    Fig. 3. Phoronis australis  à Lagoa Azul (Ile de São Tomé), côte NW, 8 m de profondeur, dans un grand cérianthe noir. Copyright Peter Wirtz

    Phoronis

    Fig. 4. Phoronis australis  dans un tube de (Pachy)Cerianthus à Madère, en face de Caniço à 25 m de profondeur. Copyright Peter Wirtz

    Fig. 5. Phoronis australis  dans le tube de Cerianthus, photographiée à 20 m de profondeur, dans le SW de l'ilôt Fulija, à proximité de l'ile Iz (Croatie). Copyright Hrvoje Cizmek

    Phoronis australis - coll. Hrvoje Cizmek

    Fig. 5b. Phoronis australis  dans le tube d'un Cerianthus, près de Trogir (Croatie), à 3 m de profondeur. Copyright Hrvoje Cizmek

    Fig. 6. Phoronis australis  dans le tube d'un Cerianthus près d'Alméria (Espagne). Copyright J. M. Vieitez

    Phoronis australis