Téthys (Marseille) 1969 - 1985

  • Sommaire
  • [scanné par Zibrowius H. en 2013]

     

        Téthys a su devenir un journal [*] à audience internationale malgré son statut de revue de laboratoire - ce qui, en France, n'était pas considéré comme suffisant pour prétendre au niveau international, notamment par le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). D'ailleurs, les autres journaux des laboratoires marins pourtant aussi prestigieux, comme Vie et Milieu (Banyuls) et les Cahiers de Biologie marine (Roscoff) ont subi les mêmes dénigrements franco-français, alors que ces journaux avaient acquis une excellente renommée non seulement chez nos voisins méditerranéens, mais chez tous les biologistes marins.
        Si les deux derniers périodiques ont réussi à résister aux contraintes avec le soutien de la direction de leurs laboratoires, Téthys a été abandonné par la nouvelle direction de la Station Marine d'Endoume, succédant à J. M. Pérès et C. C. Emig. Selon la nouvelle direction de la Station, devenue Centre d'Océanologie de Marseille, les nouvelles orientations scientifiques du Centre ne justifiaient plus l'édition d'un journal de biologie marine, donc de Téthys.

        La dernière édition de Téthys est le numéro 3-4 du volume 11 (1985) en Hommage au Professeur Jean-Marie Pérès. Sa couverture est figurée ci-dessus : en cliquant dessus, on peut télécharger les premières pages et le sommaire de cet exemplaire, avec la dédicacé de Jean-Marie Pérès à Christian C. Emig.

        Ce numéro clôt les éditions scientifiques de la Station Marine d'Endoume et en annonce la disparition, à la fin 2011.

    [*] Téthys a remplacé le Recueil des Travaux de la Station marine d'Endoume (Marseille), parue de 1949 à 1969.


    Sommaire complet et PDF d'articles en open access