Br@chNet
Lingula

Sous-embranchement (subphylum) des Linguliformea
Classe des Lingulata
Ordre des Lingulida
Super-famille des Linguloidea
Famille des Lingulidae

 
 
 
 
 


Genus Lingula Bruguière, 1791 (not 1797 - new, see below)
 
[Type-species = L. anatina Lamarck, 1801, p. 141; ICZN opinion no. 1355, 1985] [=Pharetra Bolten, 1798, p. 159 (type, P. monoculoides); Ligula Cuvier, 1798, p. 435; Ligularius Dumeréril, 1806, p. 170; Lingularius Schuchert & Levene, 1929, p. 76].
Shell elongate oval or subrectangular in outline, lateral margins subparallel, anterior margin broadly rounded to straight.
Ventral valve with wide triangular pedicle groove and lateral vestigial propareas. Ventral visceral area extending to midvalve, with impression of pedicle nerve curving around unpaired posterior adductor muscle scar.
Dorsal valve with dorsal anterior adductor and anterior oblique muscle scars closely spaced, bisected by weak median septum; posterior margin rounded, with a median beak. Dorsal visceral area extending somewhat anterior to midvalve.

Main ventral and dorsal canals (vascula lateralia) ending at the same level.

?Cretaceous, Tertiary - Present.

Diagnosis from Emig (2003)


    Original date is not 1797 as generally stated (see Rowell, 1964)... until the Treatise (2000)! Searching for the etymology of the genus name Lingula, I discovered that several Bruguière's publications have been issue at different years, but the first is the best: 1791.
    In the Trésor de la Langue Française Informatisé (CNRS), the word "lingule" in French or Lingula in Latin is attributed to Bruguière (1791). And the references (also given by d'Orbigny, 1852; Davidson, 1888, among others) are:
    Bruguière J. G. (1791 [1789]). Tableau Encyclopédique et Méthodique des trois Règnes de la Nature : vers, coquilles, mollusques et polypes divers. Panckoucke, Paris. Tome 1, Pl. 172-344. [Lingula pl. 250: fig. 1a-c]

    Bruguière J. G. (ca 1793). Histoire naturelle des vers. Tableau [2.] Planches 199/488. Paris: Panckoucke.

More about this name

The origin of the name is either "lingule" or "lingua + ule" in French ["Lingula" or "Lingua + ula" in Latin]

  • Rechercher lingule substantif féminin 1791 lingule (de J. G. Bruguière, Tableau encyclopédique et méthodique des trois règnes de la nature, I, 151a, pl. 250) – two origins are possible: (1) Adaptation du latin li(n)gula (diminutif de lingua « langue ») désignant des éléments en forme de langue ; ou (2) Diminutif savant du latin lingua « langue » + le suffixe –ule or –ula; ou (3) du latin ligula, parfois lingula, signifiant aussi cuiller, en relation avec la forme des Lingula..
  • Rechercher –ule est un suffixe formateur de substantif associé à une base nom.
    Suffixe qui vient du latin sous la forme simple -ulus, -ula, -ulum. En latin, le suffixe semble appartenir à la langue savante; en français, c'est dans le vocabulaire savant qu'il est quelque peu productif et identifiable, et particulier en sciences naturelles.

  • Search for lingule feminine noun 1791 lingula (from J.G. Bruguiere, Tableau encyclopédique et méthodique des trois règnes de la nature, I, 151a, pl. 250) - two origins may be possible: (i) From the Latin Li(n)gula (diminutive of lingua “tongue”) indicating tongue-shaped elements; or (ii) Erudite diminutive from the Latin lingua “tongue” + suffix –ula; or (iii) from the Latin ligula, sometimes lingula, meaning spoon, related to the form of the Lingula.
  • Search for –ule a suffix to create a substantive associated with a noun base.
    Suffix from Latin in simple form (-ulus, -ula, -ulum) and in various widened forms(-iculus, -a, -um; -culus, -a, -um; -unculus, -a, -um). In Latin, the suffix seems to belong to the scholarly language, in French, to technical vocabulary, especially used in Natural Science.

 

Species of Lingula
  • L. anatina Lamarck, 1801
  • Diagnose en français Diagnosis in English
  • L. rostrum  (Shaw, 1798)
  • Diagnose en français Diagnosis in English
  • L. reevii  Davidson, 1880
  • Diagnose en français Diagnosis in English
  • L. translucida  Dall, 1921
  • Diagnose en français
  • L. parva Smith, 1871
  • Diagnose en français  
  • L. tumidula  Reeve, 1841
  • Diagnose en français  
  • L. adamsi  Dall, 1873
  • Diagnose en français  
  • L. waikatoensis  Pen, 1930
  • in preparation
  • L. dregeri  Andreae, 1893
  • Diagnose en français Diagnosis in English
  • ? L. tenuis  Sowerby
  • in preparation
  • ? L. eocenica  Moroz & Ermokhyna, 1990
  • in preparation

     

     FIGURES : Lingula


    Save Thai Lingula. More...


    Nota: Muscle arrangement and umbonal characteristics as figured are part of the diagnosis.


    NOTA : Les diagnoses des espèces de lingulides (en français avec une traduction en anglais en cours) ayant été publiées, il est donc obligatoire pour tout usage d'en citer les sources.
    The French original diagnoses of the lingulide species will be translated in English, these diagnoses have been published in the references given below - please you need to inform about when using a diagnosis.

  • Emig C. C., 1982. Taxonomie du genre Lingula (Brachiopodes, Inarticulés). Bull. Mus. Nat. Hist. nat. Paris, (4) 4 (Sect. A) (3/4), 337-367.

  • Emig C. C., 1997 in: Treatise on Invertebrate Paleontology (R. L. Kaesler, ed.), Part H.  Brachiopoda.  Geological Society of America and University of Kansas, Boulder, Colorado, and Lawrence,  Kansas, Vol. 1, 473-502.

  • Treatise on Invertebrate Paleontology (R. L. Kaesler, ed.), 2000. Part H.  Brachiopoda.  Geological Society of America and University of Kansas, Boulder, Colorado, and Lawrence,  Kansas, Vol. 2.

  • Emig C. C., 2003. Proof that Lingula (Brachiopoda) is not a living-fossil, and emended diagnoses of the Family Lingulidae. Carnets de Géologie/Notebooks on Geology, Maintenon, Letter 2003/01, (CG2003_L01_CCE)    and    

  • Emig C. C. & M. A. Bitner, 2005. The brachiopod Lingula in the Middle Miocene of the Central Paratethys. Acta Palaeontologica Polonica, 50 (1), 181-184.    and    

  • Emig C. C., Maria Aleksandra Bitner M. A. & B. Cahuzac, 2007. First record of Lingula (Brachiopoda) from the Miocene of France, with diagnosis of L. dregeri. Comptes Rendus Palevol, 6 (4), 261-267.

  •  


    Lingula anatina  Lamarck, 1801

    Patella unguis :  Linnaeus, 1758.
    L. anatina : Lamarck, 1801 ; Davidson, 1888 ; Leroy, 1936 ; Lamy & André, 1941 ; Emig, 1977 ; Emig et al., 1978; Emig, 1979.
    Mytilus lingua : Dillwyn, 1817.
    L. affinis : Hancock, 1858 ; Davidson, 1888.
    L. hirundo :  Reeve, 1859 ; Davidson, 1888; Johnston & Hirschfeld, 1920.
    L. murphiana : Reeve, 1859 ; Davidson , 1888 ; Emig, 1977 ; Emig, 1979.
    L. lepidula : Adams, 1863 ; Davidson, 1888 ; Hatai, 1940.
    L. smaragdina : Adams, 1863 : 101 ; Davidson, 1888 ; Hatai, 1940.
    L. unguis : Dall, 1921 ; Hatai, 1940 ; Rowell, 1964 ; Chuang, 1962.
    L. nipponica : Hayasaka, 1931, 1938 ; Hatai, 1940.
    ? L. waikatoensis : voir cette espèce ci-dessous - C. Emig.

    Tertiaire - Présent


    Diagnose - (Emig, 1982)

    Coquille : De forme allongée et oblongue à bords latéraux subparallèles ; bord frontal légèrement convexe à droit avec une pointe médiane ; stries d'accroissement distinctes, surface lisse.
    * Coloration verte (vert très clair translucide à vert très foncé), parfois une légère coloration beige à brune le long des bords postérieurs et latéraux.
    * Régions umbonales pointues : valve dorsale à bec triangulaire avec un profil rectiligne à légèrement concave ; valve ventrale avec un sillon pédonculaire sans stries visibles, non continu avec la face interne de la valve.

    Disposition des muscles et des canaux : L'arrangement des muscles est de forme allongée. sur la face ventrale, la ligne périmyale gauche de la valve ventrale est très incurvée sous le muscle oblique interne médian, et les muscles obliques internes antérieur (près du muscle oblique antérieur) et postérieur sont bien séparés. Les deux canaux antérieurs principaux de la face dorsale sont rectilignes et ceux de la face ventrale légèrement incurvés.
    Aucune pigmentation palléale n'est observée.

    Pédoncule de couleur chair.

    L. anatina

    L. anatina


    Diagnosis in English
    Lingula anatina  Lamarck, 1801

    Patella unguis :  Linnaeus, 1758.
    L. anatina : Lamarck, 1801 ; Davidson, 1888 ; Leroy, 1936 ; Lamy & André, 1941 ; Emig, 1977 ; Emig et al., 1978; Emig, 1979.
    Mytilus lingua : Dillwyn, 1817.
    L. affinis : Hancock, 1858 ; Davidson, 1888.
    L. hirundo :  Reeve, 1859 ; Davidson, 1888; Johnston & Hirschfeld, 1920.
    L. murphiana : Reeve, 1859 ; Davidson , 1888 ; Emig, 1977 ; Emig, 1979.
    L. lepidula : Adams, 1863 ; Davidson, 1888 ; Hatai, 1940.
    L. smaragdina : Adams, 1863 : 101 ; Davidson, 1888 ; Hatai, 1940.
    L. unguis : Dall, 1921 ; Hatai, 1940 ; Rowell, 1964 ; Chuang, 1962.
    L. nipponica : Hayasaka, 1931, 1938 ; Hatai, 1940.
    ? L. waikatoensis : see below this species - C. Emig.

    Tertiary - Present

    Diagnosis - (Emig, 1982)

    Shell:
    General shape oblong; subparallel lateral margins; anterior margin slightly convex to straight with a median projection;, smooth external valve surface but distinct growth lines.
    * Colour: greenish (from translucent green to dark green), sometimes slightly beige to brownish along the lateral and posterior margins.
    * Deltidial regions acute: dorsal valve with triangular beak with straight to slightly concave profile; ventral valve with a pedicle groove without visible growth lines, discontinuous with the internal side of the valve.

    Muscle disposition: The general disposition is elongate. On the ventral face, the left perimial line is strongly curved below the median internal oblique muscle, anterior internal oblique muscles (near the anterior oblique muscle) and posterior internal oblique muscles are well separated.

    Mantle canal disposition: The two main anterior canals of the dorsal face are straight and these of the ventral face slightly curved.
    No pallial pigmentation is observed.

    L. anatina

    L. anatina


    Lingula rostrum  (Shaw, 1798)

    Mytilus rostrum : Shaw, 1798.
    Lingula hians : Swainson, 1823 ; Sowerby, 1846 ; Davidson, 1888 ; Emig, 1979.
    Lingula exusta : Reeve, 1859 ; Davidson, 1888 ; Johnston & Hirschfeld, 1920 ; Emig, 1979.
    Lingula jaspidea : Adams, 1863 ; Davidson, 1888 ; Dall, 1921.
    Lingula bancrofti :  Johnston & Hirschfeld, 1920 ; Dall, 1921 ; Emig, 1979.
    Lingula rostrum : Dall, 1921 ; Emig, 1979 ; Cals & Emig, 1979.

    Pliocène Inférieur - Présent (Hatai, 1940)

    Diagnose - (Emig, 1982)

    Coquille : De forme allongée, ovalaire, à bords latéraux subparallèles ; bord frontal plutôt convexe avec une légère pointe médiane ; stries d'accroissement peu marquées, surface lisse.
    *Coloration beige-jaune à brune, souvent avec une ou plusieurs bandes concentriques verdâtres, soulignant dans la région distale des valves les stries d'accroissement.
    * Régions umbonales pointues : valve dorsale à petit bec à pente courte et concave ; valve ventrale à bec en forme de rostre, plus ou moins accentué, le sillon pédonculaire à stries d'accroissement visibles et en continuité avec la face interne de la valve.

    Disposition des muscles et des canaux : L'arrangement des muscles est de forme légèrement élargie avec les lignes périmyales postérieurement concaves ; muscles obliques internes antérieur et postérieur bien séparés sur la face ventrale.
    Les deux canaux antérieurs principaux sont incurvés sur les deux faces.
    Aucune pigmentation palléale n'est observée.

    Pédoncule de couleur beige à brunâtre.

    L. rostrum

    Diagnosis in English
    Lingula rostrum  (Shaw, 1798)

    Mytilus rostrum : Shaw, 1798.
    Lingula hians : Swainson, 1823; Sowerby, 1846; Davidson, 1888; Emig, 1979.
    Lingula exusta : Reeve, 1859; Davidson, 1888; Johnston & Hirschfeld, 1920; Emig, 1979.
    Lingula jaspidea : Adams, 1863 ; Davidson, 1888 ; Dall, 1921.
    Lingula bancrofti :  Johnston & Hirschfeld, 1920; Dall, 1921; Emig, 1979.
    Lingula rostrum : Dall, 1921; Emig, 1979; Cals & Emig, 1979.

    Lower Pliocene - Present (Hatai, 1940)

    Diagnosis - (Emig, 1982)

    Shell: General shape elongate-ovate; subparallel lateral margins; anterior margin slightly convex with a weak median projection; smooth external valve surface but distinct growth lines.
    * Colour: beige-yellow to brown, often with one or several greenish concentric bands, underlining some growth lines in the distal region.
    * Deltidial regions very acute: dorsal valve with a small beak with a concave and short profile; ventral valve with a sharp rostrum-like beak, more or less long, pedicle groove with marked growth and continuous with the internal face of the valve.

    Muscle disposition: The general muscle disposition is slightly enlarged with posterior perimial lines concave; anterior internal oblique muscles and posterior well separated on the ventral side.

    Mantle canal disposition: The two main anterior mantle canals are curved on both sides.
    No pallial pigmentation is observed.

    Pedicle beige to brownish in colour.

    L. rostrum

    Lingula reevii Davidson, 1880

    Lingula ovalis : Reeve, 1841.
    Lingula reevii : Davidson, 1880, 1888 ; Emig, 1978.
    Lingula reevei : Emig, 1978.

    Diagnose - (Emig, 1982)

    Coquille : Forme allongée et ovalaire, avec la plus grande largeur entre la moitié et le tiers postérieur de la longueur ; bord frontal plutôt convexe avec une légère pointe médiane ; stries d'accroissement peu marquées, surface lisse.
    * Coloration d'un bleu-vert brillant, émeraude, avec parfois les bords postérieurs d'un rouge brunâtre.
    * Régions umbonales pointues : valve dorsale à bec triangulaire avec un profil rectiligne, marquée par une petite pointe terminale ; valve ventrale avec un sillon pédonculaire sans stries visibles, en continuité avec la face interne de la valve.

    Disposition des muscles et canaux : L'arrangement des muscles de la face dorsale est de forme allongée ; celui de la face ventrale possède un muscle oblique interne médian très allongé se terminant près du muscle oblique interne postérieur situé lui-même contre le muscle adducteur postérieur ; la ligne périmyale gauche est peu incurvée.
    Les deux canaux antérieurs principaux du manteau sont fortement incurvés.

    L. reevei se caractérise par une intense pigmentation palléale antérieure de couleur brun-noir.

    Pédoncule de couleur blanchâtre.

    L. reevii

    Diagnosis in English
    Lingula reevii Davidson, 1880

    Lingula ovalis : Reeve, 1841.
    Lingula reevii : Davidson, 1880, 1888; Emig, 1978.
    Lingula reevei : Emig, 1978.

    Diagnosis - (Emig, 1982)

    Shell:
    General shape elongate-ovate, with the greatest width between the middle and the third posterior of the valve length; rather convex lateral margins with a slight median projection; smooth external valve surface but distinct growth lines.
    * Colour: bright blue-green to emerald, with sometimes red-brownish posterior margins.
    * Deltidial regions acute: dorsal valve with triangular beak of straight profile, with a small terminal point; ventral valve with a pedicle groove without visible growth lines, continuous with the internal face of the valve.

    Muscle disposition: The general muscle disposition is elongate; muscles on the dorsal side elongate; ventral side with an internal oblique median muscle largely elongate, ending near the posterior internal oblique muscle situated itself against the posterior adductor muscle; the left perimial line is slightly curved.

    Mantle canal disposition: the two main anterior canals of the mantle are strongly curved on both sides.
    The anterior pallial mantle margins show an intense brown-blackish pigmentation.

    Pedicle whitish.

    L. reevii

    Lingula translucida Dall, 1921

    Lingula translucida : Dall, 1921 ; Cooper, 1973 ; Emig, 1982.

    Diagnose - (Emig, 1982)

    Coquille : Forme oblongue, allongée ; bords latéraux subparallèles ; bord frontal droit sans pointe médiane ; stries d'accroissement peu visibles : surface lisse.
    * Coquille translucide à blanchâtre selon le degré de calcification des valves, avec généralement les bords postérieurs et latéraux d'une légère coloration brun rougeâtre, et parfois des stries concentriques de couleur beige dans la moitié distale des valves.
    * Régions umbonales pointues : valve dorsale à large bec triangulaire avec un profil rectiligne ; valve ventrale à bec pointu avec un sillon pédonculaire à stries visibles parfois soulignées d'une couleur rougeâtre.

    Disposition des muscles et des canaux : L'arrangement des muscles est de forme très allongée La ligne périmyale est fortement incurvée, notamment du côté gauche sur la face ventrale. Sur cette face, les muscles obliques internes médian et postérieur occupent une situation centrale.
    Les deux canaux antérieurs principaux sont rectilignes.
    Aucune pigmentation palléale n'est observée.

    Pédoncule de couleur blanchâtre.

    L. translucida

    Diagnosis in English
    Lingula translucida Dall, 1921

    Lingula translucida : Dall, 1921; Cooper, 1973; Emig, 1982.

    Diagnosis - (Emig, 1982)

     

    Lingula parva Smith, 1871

    Lingula parva : Smith, 1871 ; Longhurst, 1957, 1958; Chuang, 1961 ; Gomez, 1975 ; Emig & Le Loeuff, 1976.

    Diagnose - (Emig, 1982)

    Coquille : Forme allongée et ovalaire, à bords latéraux et frontal convexes ; stries d'accroissement peu visibles, surface lisse.
    *Coloration : Les valves sont transparentes, avec une légère coloration verte à cuivrée postérieurement et le long des bords latéraux postérieurs.
    * Régions umbonales arrondies: valve dorsale à petit bec arrondi ; valve ventrale à bec tronqué épousant l'arrondi de la valve larvaire.

    Disposition des muscles et des canaux : La musculature est peu visible, seuls les muscles adducteurs se distinguent bien. L'arrangement musculaire est de forme élargie. Sur la face ventrale, les muscles obliques internes antérieur et postérieur sont situés côte à côte près du muscle adducteur postérieur ; la ligne périmyale est peu incurvée postérieurement.
    Seuls les deux canaux antérieurs principaux de la face dorsale ont pu être observés : ils sont rectilignes, subparallèles.
    Aucune pigmentation palléale n'est observée.

    Pédoncule de couleur chair.

    L. parva

    Lingula tumidula  Reeve, 1841

    Lingula tumidula :  Reeve, 1841a, 1841b, 1859 ; Sowerby, 1846 ; Davidson, 1888 ; Emig & Hammond, 1981.
    L. compressa :  Reeve, 1841b ; Sowerby, 1846.
    L. tumida :  Davidson, 1852.

    Diagnose - (Emig, 1982)

    Coquille : Forme allongée oblongue, avec la plus grande largeur au quart antérieur ; bords latéraux subparallèles ; bord frontal droit avec une pointe médiane très marquée ; stries d'accroissement bien marquées.
    * Coloration d'un vert cuivré à rouge olivâtre, parfois d'un vert brillant, postérieurement.
    * Régions umbonales émoussées : valve dorsale à petit bec pointu avec un profil court et concave ; valve ventrale à sillon pédonculaire avec des stries d'accroissement parfois colorées en brun, sillon non continu avec la face interne de la valve.

    Disposition des muscles et des canaux : L'arrangement des muscles est de forme élargie. Le muscle oblique interne médian est très allongé sur la face ventrale et les muscles obliques internes antérieur et postérieur sont bien séparés ; la ligne périmyale gauche est incurvée postérieurement.
    Les deux canaux antérieurs principaux sont très incurvés sur les deux faces.
    Aucune pigmentation palléale n'a été observée.

    Pédoncule de couleur chair blanchâtre.

    L. tumidula

    Lingula adamsi  Dall, 1873

    Lingula tumidula : Adams, 1863 ; Davidson, 1871 (non L. tumidula Reeve, 1841).
    Lingula adamsi : Dall, 1873 ; Dall, 1921; Davidson, 1888 ; Emig, 1979 ; Emig & Hammond, 1981.
    Lingula shantungensis : Hatai, 1937, 1940.

    Diagnose - (Emig, 1982)

    Coquille : Forme rectangulaire, à bord frontal droit légèrement convexe sans pointe médiane : stries d'accroissement bien marquées, surface externe rugueuse avec des stries équidistantes concentriques plus ou moins profondes. De profil, la valve dorsale est plus aplatie que la valve ventrale.
    * Coloration beige à brun foncé, distalement rouge-brun à brun-noir.
    * Régions umbonales aplaties : valve dorsale à bord postérieur rectiligne, valve ventrale avec un petit bec central.

    Disposition des muscles et canaux : L'arrangement des muscles est de forme élargie : sur la face dorsale, le muscle adducteur postérieur se situe juste sous la ligne des muscles obliques ; sur la face ventrale, les trois muscles obliques internes sont regroupés près du muscle adducteur postérieur.
    Les deux canaux antérieurs principaux sont bien séparés, rectilignes et subparallèles.
    Aucune pigmentation palléale n'est observée.

    Pédoncule de couleur chair.

    L. adamsiL. anatina

    Lingula dregeri  Andreae, 1893

    Lingula suessi Dreger, 1889.
    Lingula dregeri : Dreger, 1911; Emig & Bitner, 2005; Emig et al., 2007.

    Diagnosis - (Emig et al., 2007)

    Umbonal region rounded with median triangular beak weak on dorsal valve, not observed on ventral valve. Body muscles characterized by an elongated posterior internal oblique, as well as the median internal oblique (Fig in front). No complete data on the mantle canals, perhaps strongly curved.

    Diagnose - (Emig et al., 2007)

    Région umbonale arrondie avec un bec triangulaire médian sur la valve dorsale, région non observée sur la valve ventrale. Musculature du corps caractérisée par un muscle oblique interne postérieur de forme allongée, de même que le muscle oblique interne médian (Fig ci-contre). Données incomplètes sur les canaux de manteau, probablement bien incurvés.

     

     

    Dorsal   -   Ventral

     


    Lingula waikatoensis  Pen, 1930

    Lingula waikatoensis Pen, 1930.
    Lingula waikatoensis : Lee & Campbell, 1987.

    Probably a synonym of Lingula anatina
    (from study of the specimlens - C. Emig)

    Lee D. E. & J. D. Campbell, 1987. Cenozoic records of the genus Lingula (Brachiopoda: Inarticulata) in New Zealand. J. Roy. Soc. N. Z., 17 (1), 17-30.

    ? Lingula tenuis  Sowerby

    Lingula tenuis Sowerby.

    This species cannot be identified from original description

    ? Lingula eocenica Moroz & Ermokhyna, 1990

    Lingula eocenica Moroz & Ermokhyna, 1990.

     

    Moroz S. A. & Ermokhyna L. I., 1990. Characteristic Early Eocene Mollusca and Brachiopoda of Baransky Formation of Common Sirt (in Russian). Paleontologicheskii Sbornik, 127, 25-31.