Nota : La bibliographie scientifique de A. Risso a été publiée par Emig C. C. (2012) in "Révision des espèces de brachiopodes décrites par A. Risso." Carnets de Géologie / Notebooks on Geology, Article 2012/02 (CG2012_A02) :    et  

  • Risso A., 1810. Ichthyologie de Nice, ou Histoire naturelle des poissons du département des Alpes Maritimes. F. Schoell, Paris. Tome 26, 388 p., 11 pl. en couleur.
  • Avec quarante poissons nouveaux. Cet ouvrage, sur lequel Lacépède et Geoffroy St-Hilaire avaient fait à l'Institut un rapport favorable (séance du 20 mars 1809), offre les descriptions plus ou moins fidèles de trois cent quarante poissons observés daus le golfe de Nice, parmi lesquels vingt-huit espèces non décrites ou encore mal déterminées.
    La 2e édition est dans le tome 3 de Risso (1826).


  • Risso A., 1811. Mémoire sur divers animaux des environs de Nice. Manuscrit envoyé à l'Institut de Paris en 1811.
  • Cité à propos de Pleurobranchus auranticus dans Risso (1826) tome 4, p. 41, 1826.

  • Risso A., 1813. Histoire naturelle des Crustacés de la mer de Nice. Chez Risso, Nice.
  • Extrait d'un rapport fait à l'Institut par M. Bosc sur : Essai historique sur les crustacés de la mer de Nice par M. Rizzo. in: Nouveau Bulletin des Sciences, Société philomathique,Paris, 3, 233-234.

  • Risso A., 1813. Sur l'histoire naturelle des orangers, bigaradiers, limettiers, cédratiers, limoniers ou citroniers cultivés dans le département des Alpes Maritimes. Annales du Muséum d'Histoire naturelle, Paris, 20, 169-212, 4 pl. & 401-431.
  •     .         .    

  • Risso A., 1813. Observations géologiques sur la presqu'île de Saint-Hospice, aux environs de Nice, département des Alpes-Maritimes. Journal de Physique, de Chimie, d'Histoire naturelle et des Arts, avec des planches en taille-douce, 77, 197-209.
    Aussi paru le mois suivant dans Journal des Mines, 34 (200), 81-98 (1813).
    Mémoire entièrement géologique porte sur la chonchyliologie avec une liste de 87 fossiles parmi lesquels 19 espèces sont signalées nouvelles ou comme ayant leur analogues vivants dans la mer des environs de Nice.

  • Risso A., 1816. Histoire naturelle des crustacés des environs de Nice. Librairie grecquelatine-allemande, Paris, 175 p., pl.1-3.

  • Risso A. & A. Poiteau, 1818. Histoire naturelle des Orangers. Ouvrage orné de 109 figures d'après nature. Chez Risso, Nice ; chez Poiteau, Trianon ; chez Audot, Paris ; Impr. de Hérissant Le Doux, Paris. 280 p., 109 pl. en couleur.
    Cet ouvrage en un volume a été publié en 19 livraisons (incluant celles de 1820) par Audot, Paris. 45 F. avec les planches en NB, 216 F. avec les planches en couleur, 450 F. pour les exemplaires grand in-folio sur papier vélin.

  • Risso A., 1818. Mémoire sur quelques gastéropodes nouveaux, nudibranches et tectibranches observés dans la Mer de Nice. Journal de Physique, de Chimie, d'Histoire Naturelle et des Arts, avec des planches en taille-douce, Paris, 87, 368-377.
  • Ce travail est extrait d'un ouvrage inédit intitulé Histoire naturelle des mollusques vivants et fossiles des environs de Nice - non publié.

  • Risso A., 1820. Mémoire sur deux nouvelles espèces de poissons du genre Scopelus, observées dans la mer de Nice, avec une planche. Mémoires de l'Académie royale des sciences de Turin, 25, 262-269.

  • Risso A., 1820. Mémoire sur un nouveau genre de poissons, nommé alepocéphale, vivant dans les grandes profondeurs de la mer de Nice. Mémoires de l'académie royale des Sciences de Turin, n° 25.
  • Ce mémoire et le précédent, lus par l'auteur à l'Académie royale des Sciences de Turin en 1820, se trouvent insérés l'un avec l'autre dans le 25° volume des Mémoires de cette compagnie.

  • Risso A., 1820. Mémoire sur quelques poissons observés dans la mer de Nice. Journal de Physique, de Chimie, d'Histoire naturelle et des Arts, avec des planches en taille-douce, Paris, 91, 241-255.

  • Risso A. & A. Poiteau, 1822. Histoire naturelle des Orangers. 109 figures d'après nature. Chez Risso, Nice ; chez Poiteau, Trianon ; chez Audot, Paris ; Impr. de Hérissant Le Doux, Paris. 280 p. , 109 pl. en couleur.
    [voir aussi ci-dessous Risso A. & A. Poiteau, 2000 - réédition]
  •    .       .   
    avec A. Poiteau (alors jardinier en chef du jardin botanique de l'école de médecine de Paris), ornée de 109 figures, dessinées avec une rigoureuse exactitude par cet habile iconographe. Ce bel ouvrage, dédié à S. A. R. la duchesse de Berry, forme une monographie la plus complète du genre citrus qui ait été publiée jusqu'ici. Il contient la description de cent soixante-neuf espèces ou variétés fixes, que Risso rapporte à huit types ou races principales, au lieu de cinq qu'il avait proposées précédemment dans le 20e volume des Annalst du muséum d'histoire naturelle. Avec le concours de l'aquarelliste Pierre Antoine Poiteau (1766-1854, alors jardinier en chef des pépinières royales de Versailles), Risso publie en 1818 une « Histoire naturelle des orangers » où il dénonce le désintérêt des botanistes systématiciens pour les citrus, et reprend le flambeau de botanistes et agronomes tels que G.B. Ferrari (auteur en 1646 d'une étude de référence intitulée « Hesperides », en référence aux pommes d'or du mythologique jardin des Hespérides) et G. Gallesio (« Traité du citrus », 1811). A la suite des expériences de James Lind sur les vertus anti-scorbutiques des jus d'orange et de citron (1747), et bien avant que ne soit isolée la vitamine C (A. Szent-Györgyi, 1932), Risso ne s'arrête pas aux seules descriptions, et donne de nombreux détails sur la culture et les multiples usages et vertus de la flore bigarrée des Citrus.

  • Risso A., 1822. Mémoire sur quelques nouveaux Crustacés observés dans la mer de Nice. Journal de Physique, de Chimie, d'Histoire naturelle et des Arts, avec des planches en taille-douce, Paris, 95, 241-248.

  • Risso A., 1824. Aperçu géologique sur les environs de Nice. Nova acta physico-medica Academiae Caesareae Leopoldino-Carolinae naturae curiosorum exhibentia ephemerides, 12 (1), 347-364.
    Ce travail contient plusieurs listes de mollusques terrestres, fluviatiles et marines fossiles.

  • Risso A., 1825. Observations sur le genre et les espèces de Trigla, vivant dans la Méditerranée, sur les côtes de Nice. Mémoires de la Société Linnéenne, Paris, 3, 24-37.
  •    .   
    Voir aussi Ferussac in : Bulletin des Sciences naturelles, 2, 298-299 (1824).

  • Risso A., 1826-1827. Histoire naturelle des principales productions fr l'Europe méridionale, et particulièrement de celles des environs de Nice et des Alpes Maritimes. F.-G. Levrault, Paris & Strasbourg, en cinq tomes :
    • Tome (1826). Apect général des Alpes maritimes. 448 p.
    • Tome (1826). Aperçu sur le règne végétal. 400 p.
    • Tome (1826). Enumération des mammifères et des repriles des Alpes-Maritimes, suivie de l'histoire naturelle des poissons de la Méditerranée qui fréquentent leurs côtes et qui vivent dans le golfe de Nice. 480 p.
    • Tome (1826). Aperçu sur l'histoire: naturelle des Mollusques qui vivent sur les bords de la Méditerrannée boréale et des coquilles terrestres, fluviatiles et marines, subfossiles, fossiles et pétrifiées qui gisent dans les diverses formations des Alpes-Maritimes. 439 p., 12 pl.
    • Tome (1827). Histoire naturelle des Crustacés des Alpes-Maritimes. Description de quelques Myriapodes, Scorpionides, Arachnides et Acaridés habitant les Alpes-maritimes. Liste des principaux insectes des Alpes maritimes. Catalogue des vers intestinaux trouvés dans les animaux des Alpes maritimes et observations relatives à plusieurs d'entre eux. Description des principaux Radiaires vivant et fossiles existants dans les Alpes maritimes. Tableau des Zoophytes les plus ordinaires qui existent ou ont existé dans les Alpes maritimes. 400 p.
    avec deux cartes géologiques des Alpes- Maritimes (très imparfaites) et beaucoup de planches, dédiée au comte d'Aberdeen, pair d'Angleterre. Ce livre, dans lequel l'auteur reproduisit ses travaux primitifs avec de nombreux remaniements, malgré le défaut de synonymie et la création qu'il a faite sans nécessité d'une foule de genres et d'espèces plus ou moins bien caractérisés, surtout dans la classe des poissons et des crustacés, offrira toujours des matériaux précieux aux personnes versées dans les sciences naturelles. Une véritable encyclopédie en 2 300 pages.

  • Risso Polydore, 1826. Aperçu sur l'histoire naturelle des mollusques des bords de la Méditerranée et des coquilles terrestres, fluviatiles et marines, fossiles et pétrifiées qui gisent dans les diverses formations des Alpes maritimes. Chez Risso, Nice, 1 volume avec 11 pl.
  • Ouvrage d'une grande rareté est semblable au tome 4 (Risso, 1826) mais l'auteur a changé de motif, de titre, et s'est inscrit sous le pseudonyme de Polydore.

  • Risso A., 1827. Observations sur quelques nouvelles espèces de crustacés de la mer de Nice. Nova Acta, Academiae Caesareae Leopoldino-Carolinae Germanicae Naturae Curiosorum, 13, 817-822, pl.

  • Risso A., 1827. Énumérations des mammifères, oiseaux et reptiles des Alpes maritimes, suivie de l'Histoire naturelle des poissons de la Méditerranée qui fréquentent leurs côtes et qui vivent dans le golfe de Nice. Chez Risso, Nice.

  • Risso A., 1830. Mémoire sur les êtres organisés, nuisibles aux oliviers du département des Alpes-Maritime, et des moyens curatifs. Chez Risso, Nice.

  • Risso A., in : Guérin F. E., 1831. Doris purpurea, pl. 17 ;Pleurobranchus aurantiacus, pl. 18 ; Doris villafranca, pl. 27. Magasin de Zoologie, 1e année, 1e partie, Classe V ; Mollusques, pl. 1-40 (sans pagination).
  • La description des trois Opisthobranches de Risso ne sont qu'une variante des descriptions originales de 1818.

  • Risso A., 1833. Neue Schnecken. Isis von Oken, Jahrgang 1833 (3), 188-190.
  •     .    
    Extrait de Risso (1826) tome 4 - voir aussi Isis (1829), 22 (11), voir 1168 (1155-1194).

  • Risso A., 1840. Sur une nouvelle espèce du genre gymnètre (Gymnetrus). Archiv für Naturgeschichte, 6 (1), 13-15.
  •     .    

  • Risso A., 1840. Observations sur quelques poissons de la mer de Nice. Archiv für Naturgeschichte, 6 (1), 376-393, 1 pl.
  •     .    

  • Risso A., 1841. Exposé des êtres organisés marins observés à Nice depuis la publication de l'Histoire naturelle des principales productions du Midi [en italien]. Atti della Secunda Riunione degli Scienziati italiani, Turin, 1840, p. 239-240.
  •     .    
    Cet exposé fut précédé par celui de Jean-Baptiste Vérany (1800-1865), un autre pharmacien naturaliste niçois, sur les "Céphalopodes de la Méditerranée observés à Nice ou à Gênes", p. 235-236, 1 pl. [en italien].

  • Risso A., 1841. Exposé sur ses travaux sur Citrus et leur classification [en italien]. Atti delle Secunda Riunione degli Scienziati italiani, Turin, 1840, p. 167-168.
  •     .    

  • Risso A., 1841. Nouveau guide du voyageur dans Nice et Notions sur l'histoire civile et naturelle de cette ville. 1e édition, Société Typographique, Nice.

  • Risso A., 1844. Lecture d'une lettre de Risso, suivie de "Nota comparativa delle specie di cefalopodi osservati sulle coste dei mar di Nizza e Genova dai signori Verany e Risso" [en italien]. Atti della Quinta Riunione degli Scienziati italiani, Lucques, 1844, p. 436-438.
  •     .    
    Ce court catalogue sera adressé par Risso à l'Académie royale des Sciences de Turin - il ne paraîtra pas dans les Actes de l'Académie. Il y a tout lieu de penser que c'est à cause même des critiques des plus acerbes de Vérany qu'il n'a pas osé publier son important travail sur les Céphalopodes de Méditerranée contenant 19 espèces qu'il estimait nouvelles. Sa famille le publia en 1854 à Nice, mais il était trop tard. Car, les espèces réellement nouvelles avaient, entre temps, été publiées par d'autres auteurs, et en particulier par Vérany. La révision de ces espèces de Risso feront l'objet d'une révision par Adam (1942) sous le titre « A propos d'une publication peu connue de A. Risso, 1854 » (voir Arnaud, 1977).

  • Risso A., 1844. Flore de Nice et des principales plantes exotiques naturalisées dans ses environs. Société Typographique, Nice, 588 p., 24 pl.
  • (très médiocres). Cette flore, qui a été l'objet d'une critique très judicieuse, mais très-amère, du docteur de Notaris, professeur de botanique à l'université de Gènes (journal de botanique, publié en italien par M. Parlatore, Florence, 1845), fut la dernière production d'Antoine Risso.

  • Risso A., 1844. Extracts translated from the natural history of orange trees. McPhee Lee, Bermuda. 24 p.

  • Risso A., 1844. Nouveau guide du voyageur dans Nice et notices sur 1'histoire civile et naturelle de cette ville. 2e édition revue et augmentée, Société Typographique, Nice, 228 p.

  • Risso A., 1845. Catalogue des Céphalopodes observés par M. A Risso, communiqué au Cinquième Congrès scientifique italien tenu à Lucque, en 1843, suivi des observations de M. J. B. Vérany, lues au Congrès scientifique de Milan en 1844. Imprimerie des Sourds-Muets, Gênes. 8 p.

  • Risso A., 1854. Mollusques Céphalopodes vivants observés dans le parage méditerranéen du Comté de Nice. Imprimerie de la Société typographique, Nice, 82 p., 33 pl. [édition posthume].
  • Ouvrage publié par et sous la direction de son neveu M. B. Risso. Il renderme selon Bourguignat (1861) une quantité d'erreurs de dénomination et de synonymies car l'auteur et sur ce point très peu au courant du progrès de la science - raison pour laquelle l'Académie ne l'a pas publié.



  • Mentions et légendes manuscrites par Joseph-Antoine Risso (identification des espèces). Cinq figures portant mentions manuscrites par Risso et une coupure de presse en italien insérés [Cote : ICHT B-42 bis] dans son volume personnel de :
    Rondelet G., 1554-55. Libri de piscibus marinis, in quibus verae piscium effigies expressae sunt. Quæ in ntota piscium historia contineantur, indicat elenchus pagina nona et decima. Postremo accesserunt indices necessarii. Gulielmi Rondeletti, Doctoris medici et medicinae in schola monspeliensi professoris regii. Lugduni, apud Matthiam Bonhomme. M.D.LIIII [-M.D.LV]. Cum priuilegio Regis ad duodecim annos.
    * Traduit en français par Laurent Joubert en 1558 : "L'histoire entière des poissons, composée premièrement en latin par maître Guillaume Rondelet docteur régent en médecine en l'Université de Montpellier. Maintenant traduite en français sans avoir rien omis étant nécessaire à l'intelligence de celle-ci. Avec leurs portraits au naïf, 2 tomes en 1 volume."
    A la page 588 vous trouverez une description du barbeau. Mais c'est Risso (1810) répertoria le premier le barbeau méridional avec une cinquantaine d'autres espèces.

  • Parmi les manuscrits de Risso (cote 2052) de la Bibliothèque Centrale du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris, on trouve (à la p. 155 du dossier «Systématique») un « Extrait du Catalogue descriptif et méthodique des mollusques de l'isle de Corse par C. Payraudeau, 1828 [sic] » dans lequel Risso établit plusieurs synonymies intéressantes entre ses espèces et celles de Payraudeau. Mais ce manuscrit n'étant pas daté, cela ne permet pas non plus d'établir la priorité.
    Payraudeau B. C., 1826. Catalogue descriptif et méthodique des Annélides et des Mollusques de l'île de Corse. Paris, Béchet: 1-218, pl. 1-8.

  • Risso avait aussi rassemblé de nombreux documents sur les principales époques de l'histoire civile des Alpes-Maritimes, demeurés inédits. Voir aussi la liste de ses manuscrits déposés au Muséum National d'Histoire naturelle de Paris par Théodore Monod (1931) sur ses manuscrits .



  • Risso A. & A. Poiteau, 1872. Histoire naturelle des orangers. Nouvelle édition entièrement revue, et augmentée d'un chapître nouveau sur la culture dans le Midi de l'Europe et en Algérie, par M. A. Du Breuil. G. Masson, Paris, 228 p., 109 pl. en couleur.

  • Risso A. & A. Poiteau, 2000 [réédition]. Histoire Naturelle des Orangers. Connaissance & Mémoires, Paris, 2 vol. (Reprod. en fac-sim. de l'édition originale de 1818-1822 ; commentaires et développements par Bernard Aubert et Joseph Marie Bové)
        .         .    


  • Sous la direction scientifique de Christian C. Emig   -   © CdM Créations [Groupe-Emig]   -   Contact