Travaux principaux de G. S. Odin

Parmi environ 500 titres, une liste de 7 ouvrages principaux est proposée ci-dessous pour lesquels un document informatif annexé peut être consulté. Une liste de17 notes clé suit ; ces travaux ont marqué l'évolution de la recherche; une courte présentation est donnée ci-après et un résumé est annexé.

Ouvrages principaux

(Plan, préface et Avant-Propos sont annexés pour chaque volume)

réf. 400: Odin G. S., 2001. The Campanian - Maastrichtian stage boundary: characterisation at Tercis les Bains (France): correlation with Europe and other continents. IUGS Special Publication (monograph) Series, 36… Elsevier Sciences Publ. Amsterdam, xxviii + 881 pp. (voir réf. 400)

réf. 300: Montanari A., Odin G.S. & R. Coccioni, 1997. Miocene Stratigraphy; An integrated approach. Developments in Stratigraphy Series, Elsevier , 15: XVII+ 694 pp. (voir réf. 300)

réf. 285: R. Coccioni, A. Montanari & G.S. Odin, 1994. Miocene stratigraphy of Italy and adjacent regions. Gior. Geol., vol. spec. 56/1, 212 pp. (voir réf. 285)

réf. 200: Odin G.S., 1988. Green marine clays; oolitic ironstone facies, verdine facies, glaucony facies and celadonite-bearing rock facies, a comparative study. Developments in Sedimentology, 45, Elsevier Publ. Amsterdam, XXIII+ 445 pp. (voir réf. 200)

réf. 169: Odin, G.S., 1986. Calibration of the Phanerozoic time scale, Special Issue, Chem. Geol. (Isot. Geosc. Sect.), 59 : 103-222. (voir réf. 169)

réf. 100: Odin, G.S., 1982. Numerical dating in Stratigraphy. Coll. Intersciences, John Wiley Publ., Chichester, 2 vol., 1094 pp. (voir ref. 100)

réf. 50: Odin, G.S., 1975. De glauconiarum, constitutione, origine, aetateque. Recherches sédimentologiques et géochimiques sur la genèse des glauconies actuelles et anciennes; application à la révision de l'échelle chronostratigraphique par l'analyse isotopique des formations sédimentaires d'Europe occidentale (du Jurassique supérieur au Miocène inférieur).
Thèse Doct. d'Etat, Paris, offset, 250 pp. (voir réf. 50)


Notes clé

(Résumé annexé pour chaque note clé)

17: Odin, G.S. & Giresse, P., 1972. Formation de minéraux phylliteux (berthiérine, smectites ferrifères, glauconite ouverte) dans les sédiments du Golfe de Guinée. C.R. Acad. Sci., Paris, 275 : 177-180.
Ce travail est le premier qui expose nos observations sur la variété des minéraux engendrés à l'interface continent-océan; la différentiation est fonction des conditions de dépôt. (voir réf. 17)

19: Odin, G.S., 1972. Observations nouvelles sur la structure de la glauconie en accordéon; description du processus de genèse par néoformation. Sedimentology, 19 : 285-294.
Ce travail est le premier de la littérature qui soutient que les minéraux glauconitiques résultent de croissances cristallines et non de transformations de minéraux pré-existants. (voir réf. 19)

49: Odin, G.S., 1975. Migrations du fer des eaux continentales jusqu'aux eaux océaniques profondes. C.R. Acad. Sci., Paris, 281 : 1665-1668.
Ce travail est le premier qui propose un shéma du cycle géochimique du fer dans les océans où la place des minéraux des grains verts est soulignée. Schéma repris réf. 61; réf. 201. (voir réf. 49)

94: Odin, G.S. & Matter, A., 1981. De glauconiarum origine. Sedimentology, 28 : 611-641.
Cette première synthèse moderne de la littérature sur le processus de formation des glauconies est toujours une référence clé. (voir réf. 94)

119: Odin, G.S., Auvray, B., Bielski, M., Gale, N.H., Lancelot, J.R. & Pasteels, P., 1982. La base du Phanérozoïque est âgée de 520 à 540 Ma. C. R. Acad. Sci. Paris, 294: 1009-1012.
121: Odin, G.S., Gale N.H., Auvray B., Bielski M., Doré F., Lancelot J.R. & Pasteels P., 1983 Numerical dating of Precambrian-Cambrian boundary. Nature, 301: 21-23.
Ces 2 travaux sont les premiers de la littérature à proposer un âge maximal de 540 Ma (non 570 ou 600 Ma) pour la base du Phanérozoïque impliquant une évolution extrêmement rapide au Cambrien; cet âge sera rejeté pendant 10 ans avant d'être confirmé. (voir réf. 119-121)

150: Odin, G. S., 1985. La verdine, faciès granulaire vert, marin et côtier, distinct de la glauconie : distribution actuelle et composition. C. R. Acad. Sci. Paris, 301 : 105-108.
Ce travail rapporte la découverte d'un faciès répandu baptisé ici verdine et caractérisé par la formation d' un composant ferrique original, inconnu, provisoirement nommé la phyllite V. (voir réf.150)

226: Odin, G.S. & Odin, Ch., 1990. Echelle numérique des temps géologiques, mise à jour. Géochronique, 25: 12-21, 1 planche.
Cette mise au point sur l'échelle des temps en 1990 est aussi une mise au point sur les approches développées pour sa réalisation (subdivision et datation). L'échelle obtenue a été largement utilisée et reste valide notamment pour la question des incertitudes. (voir réf. 226)

227: Odin, G.S., 1990. Clay mineral formation at the continent-ocean boundary: the verdine facies. Clay Minerals, 25: 477-483.
Cette synthèse sur les minéraux du faciès verdine note que ce faciès original a donné naissance à des minéraux nouveaux dont 4 ont été caractérisés; l'un a été nommé odinite. (voir réf.227)

236: Odin G.S., Montanari A., Deino A., Drake R.E., Guise P., Kreuzer H. & Rex D.C. 1991. Reliability of volcano-sedimentary biotite ages across the Eocene/Oligocene boundary Apennines, Italy). Chem. Geol. (Isot. Geosc. Sect.): 86, 203-224.
Ce travail conforte définitivement notre position sur un âge de 34 Ma pour la limite Eocène-Oligocène (non 37). Une méthodologie raffinée a été élaborée pour dater la biotite. (voir réf. 236)

241: Odin, G.S., Hernandez, J., Lordkipanidze, M., Gillot, P.Y. et Dercourt, J., 1992. Première datation radiométrique d'un niveau Bathonien daté paléontologiquement (Géorgie); mise en oeuvre de la catho-doluminescence pour sélectionner des plagioclases favorables. Bull. Soc. géol. France, 163: 37-47.
255: Odin, G.S., Hernandez, J., Lordkipanidze, M., Gillot, P.Y. & Dercourt, J., 1992. First radiometric dating of a paleontologically controlled Bathonian horizon (Georgia, USSR); use of cathodo-luminescence to select favorable plagioclases. Intern. Geol. Rev., 34: 1130-1145.
Ces travaux rapportent la 1ère datation directe de Bathonien fossilifère. Une technique élaborée a été mise au point pour distinguer plagioclases volcaniques et sédimentaires. (voir réf. 241-255)

253: Odin, GS., 1992. New stratotypes for the Paleogene: the Cretaceous/Paleogene, Eocene/Oligocene and Paleogene/Neogene boundaries. N. Jb. Geol. Paläont. Abh., Stuttgart, 186: 7-20.
Ce travail commente les premiers stratotypes de limites définis pour le Paléogène à la lumière d'une série de 10 recommandations formalisées dans ce travail. (voir réf. 253)

266: Odin G.S., 1994. Geological time scale, 1994. C.R. Acad. Sci., Paris, 318, 59-71.
Dans cette 1ère contribution invitée aux Comptes Rendus, on fait le point sur l'échelle géologique en notant que les temps précambriens, phanérozoïques et quaternaires demandent 3 approches stratigraphiques différents. (voir réf. 266)

330: Odin G. S., G. Audi & M-M. Bé, 1999. The 238U, 235U, 232Th, 187Re, 176Lu, 147Sm, 87Rb, and 40K half-lives used by physicists, geochronologists, chemists; a review of their funding data. Bull. Liais. Inform. Subcommission. Geochronology, 15: 31-41.
Cette revue des données publiées en physique et en chimie en 1999 indique que les constantes utilisées pour la datation stratigraphique depuis 1976 ne justifient pas une nouvelle convention. (voir texte intégral)

460: Walaszczyk I., Odin G.S. & Dhondt A.V., 2002. Inoceramids from the Upper Campanian and Lower Maastrichtian of the Tercis section, SW France; taxonomy, biostratigraphy and correlation potential. Acta Geologica Polonica, 52, 269-305.
463: Odin, G.S., Walaszczyk I., 2003. Inoceramids of the site of Tercis (Landes, France): the best correlative tool between Europe and North America across the Campanian-Maastrichtian boundary. / Sur les inocérames de Tercis (Landes, France): le meilleur outil corrélatif entre Europe et Amérique du Nord autour de la limite Campanien-Maastrichtien. C. R. Géosciences, 335: 239-246.
Ces deux travaux montrent que les inocérames permettent, pour la 1ère fois, une corrélation précise entre fossiles communs à l' Amérique du Nord, Tercis et l'Europe du Nord à la fin du Crétacé. (voir réf. 460-463
)

462: Odin G.S., 2002. Définition d'une limite multicritère; stratigraphie du passage Campanien-Maastrichtien du Site Géologique de Tercis (Landes, SW France). C. R. Geosc. 334, 409-414.
Ce travail résume la définition uniformisée de la limite Campanien-Maastrichtien établie de façon originale en adoptant un niveau basé sur un critère multiple et en identifiant les incertitudes. (voir réf. 462)

486: Odin G. S., Limondin-Lozouet N., Brugal J.-P., 2007. Principes de subdivision stratigraphique de l'histoire de la terre ; le cas du Quaternaire, sa signification et son rang hiérarchique. Actes du colloque AFEQ-INQUA - Le Quaternaire, limites et spécificités, Quaternaire, 18, (1) : 9-22.
Le texte de cette conférence introductive au colloque rappelle les fondements des unités stratigraphiques historiquement basés sur l'observation de l'évolution de la biosphère. Celle-ci est aujourd'hui quasi-entièrement "mise sous la dépendance" d' une espèce unique, ce qui n'avait jamais été réalisé ni même approché sur la planète par aucun taxon au cours des 5,5 précédants milliards d'années. La nécessité de donner au Quaternaire un rang hiérarchique de premier ordre découle de l'urgence qu'il y a à rappeler à l'espèce humaine sa responsabilité devant l'avenir du vivant. (voir texte intégral)

489: Odin, G. S., 2008. Description et illustration de quarante-quatre gilianelles (microproblematica) et dix autres microproblematica du Crétacé de la section stratotypique de Tercis (limite Campanien-Maastrichtien), Sud-Ouest France. Carnets de Géologie / Notebooks on Geology. Brest, Mémoire 2008/01, 82 p., 16 pls., 1 animation, supplément 33 p. 16 pls. colorées.
Ce mémoire illustre, définit et nomme scientifiquement 54 espèces nouvelles de microfossiles n'appartenant pas à des goupes connus jusqu'alors. Le groupe nouvellement créé des gilianelles devient un outil potentiel de datation relative régional.
voir le texte intégral (accès libre)
http://paleopolis.rediris.es/cg/CG2008_M01/